Astuce pour aider à la séparation avec Bibou

C’est une astuce que j’ai lu sur le blog de Marjoliemaman et que j’ai commencé à utiliser avec mon premier petit Relou. Astuce qui a a franchement bien marché et du coup je la continue avec mon 2ème.

L’idée est la suivante :

Lors de la séparation crèche, école, sortie de parents en couple (histoire de se retrouver un peu en tête à tête sans cris, pleurs ou autre), déplacement pro (il n’y a pas longtemps je suis partie 2 jours à Milan, si si c’était pro je vous assure) on dessine un petit cœur au poignet de son enfant en lui disant que l’on pensera à lui toute la journée et qu’on se retrouvera le soir (ou le lendemain selon) et que s’il a un petit coup de moins bien, qu’il est un peu triste il regarde ce petit cœur (ou tout autre symbole que vous aurez trouvé) au creux de son poignet et il saura que sa maman n’est pas loin, pense très fort a lui et que les retrouvailles sont proches.

coeurPour mes loulous ça a hyper bien marché. J’ai commencé au 3 ans et demi du lutin malin pour le centre aéré (parce que c’était un peu difficile) et au bout de 3 jours il m’a dit :  » je n’ai plus besoin de cœur maman, je sais que tu penses toujours a moi » (c’était trop mignon!). Pour sa rentrée des classes j’ai choisi une variante et le matin même de sa rentrée je lui ai accroché au poignet un petit bracelet brésilien multicolore tout fin (un bracelet de vœu) du même type que les bracelets que je peux porter (mais en mode garçon), il a beaucoup aimé. Pour le petit deuxième je m’y suis mise lorsqu’il a dû changer de crèche à ses 20 mois et autre variante cette fois je me suis également fait un petit cœur au creux du poignet devant lui.

A la crèche, elles m’ont dit que, quand ça n’allait pas trop, elles montraient au Chéri Joli le coeur au creux de son poignet en lui disant que maman pensait fort à lui et problème solved, il repartait jouer comme en 40. L’adaptation a été plus que facile (et j’ose penser que cela y a contribuer vu qu’il leur en a beaucoup parlé en montrant souvent son poignet). Et encore maintenant il me réclame son coeur le matin et que je m’en fasse un également. Bref il s’agit d’une super astuce et je remercie beaucoup Marjoliemaman de l’avoir partagé sur son blog, qui plus est je trouve cette idée très poétique. J’hésite même à me faire tatouer ce petit coeur au creux du poignet (c’est très discret), pour quand ils seront grands me rappeler ce rituel du matin, ces instants de câlin, d’amour, de confiance et de réconfort juste avant la séparation. Clairement c’est devenu un rituel et quand aucun des 2 n’en aura plus besoin (de temps en temps le Lutin Malin me demande encore un coeur aussi) , et bien ce rituel me manquera.

Peut être qu’en partageant cette petite astuce si facile à mettre en place, cela servira à l’une d’netre vous (en tout cas je l’espère) pour faciliter la séparation de la journée.

Ce contenu a été publié dans Bons plans & Astuces, Testé & approuvé (ou pas), avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

28 − = 24